Conception des immunogènes basés sur les peptides

Des vaccins thérapeutiques dérivés d’antigènes peptidiques synthétiques conformationnels qui miment les protéines cibles

L’immunothérapie est un domaine en plein essor, qui offre de nouvelles options de traitement pour le cancer et d’autres maladies actuellement incurables. L’un des principaux avantages de cette approche est la perspective de thérapies personnalisées, avec un risque considérablement réduit d’effets secondaires et un minimum d’inconfort pour le patient.

Actuellement, les produits à base d’anticorps constituent la base des immunothérapies. Les anticorps thérapeutiques sont produits à l’extérieur du corps et sont administrés par perfusion intraveineuse. L’étape suivante consiste à faire produire les anticorps par l’organisme lui-même par le biais d’une immunisation active. La combinaison de l’immunisation active et passive présente de nombreux avantages, notamment la perspective de nouvelles possibilités pour le développement d’options de traitement supplémentaires, ainsi que la création de protocoles thérapeutiques plus avancés et plus efficaces.

Plateforme avec une technologie unique

Pepscan dispose d’une expérience considérable en matière de découverte, de développement et de conception d’immunogènes peptidiques dérivés d’antigènes peptidiques synthétiques. Au fil des années, nous avons développé une plateforme technologique unique dédiée à la génération de ces antigènes et basée sur le mimétisme des protéines cibles avec des peptides conformationnels.

Grâce à ses services de découverte de médicaments, Pepscan a contribué à la découverte et au développement de plusieurs immunogènes peptidiques. Notre immunogène peptidique le plus avancé à ce jour est actuellement en cours de développement clinique par un partenaire.

Étude de cas : un vaccin thérapeutique à base de peptides ciblant le hVEGF (facteur de croissance de l’endothélium vasculaire)

Cibler VEGF est un moyen bien connu d’inhiber l’angiogenèse qui est appliqué dans le cadre du traitement de différents types de tumeurs. Pepscan a récemment mis au point un vaccin thérapeutique peptidique ciblant le hVEGF. Nous avons conçu et synthétisé un peptide tronqué de 79-mères dérivé du hVEGF (VEGF26-104), qui contient une série de 3 ponts cystine (Cys-knot fold en anglais). Il est crucial de préserver cette structure tridimensionnelle pour conserver l’activité immunogène souhaitée.

L’immunisation passive avec un antisérum combiné contenant des anticorps anti-HVEGF26-104 dans le cancer du côlon humain LS174T des souris nude a bloqué la croissance et la vascularisation de la tumeur, avec un effet comparable à celui du bevacizumab (Avastin®). La performance de l’immunisation prophylactique avec le mVEGF26-104 + adjuvant, a été démontrée par l’inhibition significative de la croissance du mélanome B16F10 chez des souris immunocompétentes.

Le programme d’études précliniques a démontré que le hVEGF26-104, un peptide rigidifié mimant le hVEGF165, est capable d’induire la production d’anticorps polyclonaux anti-VEGF neutralisants et ayant une importante activité inhibitrice de la tumeur.

Ce vaccin a fait l’objet d’un partenariat avec Immunovo et est actuellement à l’étude dans le cadre d’un essai clinique combiné de phase I/IIa.

 

passive-immunisation-2 passive-immunisation

Le traitement combinant le sérum anti-hVEGF26-104 de même que le bevacizumab a freiné la croissance du carcinome du côlon humain LS174T par rapport aux tumeurs traitées par PBS, comme le montrent le volume (A) et le poids (B) de la tumeur
Référence : Wentink et al.: Targetted vaccination against the bevacuzimab binding site on VEGF using 3D-structured peptides elicitsefficient antitumor activity. Publié en ligne avant impression, 17 octobre 2016, doi : 10.1073/pnas.1610258113